La consommation ET LA SANTÉ

Depuis toujours, nous, Cavistes professionnels, prônons une consommation raisonnable. Étroitement liée à la gastronomie, le monde du vin ne rime ni avec excès ni avec habitude mais avec découverte et exploration. L’art de l’harmonie avec les plats est le summum de la sommellerie et de la dégustation. Boire par réflexe, par divertissement sans recherche qualitative est la face la plus sombre de ce monde du vin et des alcools. Et entache son image au point de mettre peut-être en jeu sa pérennité. La consommation modérée et éclairée est donc la voie à prôner. Des repères de consommation existent ; ils donnent un cadre à la notion de modération et définissent la consommation excessive.

(Source Plan National Nutrition Santé)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *